La fête des enfants

 Fête nationale - Japon - Jour férié

La fête des enfants (Kodomo no hi) est une fête nationale annuelle célébrant les garçons dans tout le pays.

C'est en VIIIe siècle que cette fête fut intégrée à la Cour impériale pendant l'époque de Nara sous le nom de 'Tango no sekku'.

Auparavant, elle était nommée fête des iris où des feuilles des iris (sh?bu) en plus d'armoise commune (yomogi) sont attachées sur les toits des maisons.
Le Tango no sekku était un grand jour où des traditions sont pratiquées prétendant l'éloignement des catastrophes.

La popularisation du Tango fut déclarée entre l'ère de Kamakura et celui d'Edo. Et ainsi, elle fut appelée fête des garçons.
Durant cette fête, des éléments d'armure sont adjugés aux jeunes garçons qui se voient des esprits chevaleresques.

Cependant, ce n'est qu'en 1948 que le jour du 5 mai est baptisé fête des enfants.
Actuellement, la célébration de cette fête répond à la tradition en accrochant des feuilles des iris pour écarter les incidents.

Pendant ce jour, les enfants prennent des bains d'iris (sh?bu-yu).
De nos jours, les armures ne sont pas remises mais des poupées de mai sont exposées par les familles qui ont des garçons.

La fête des garçons est symbolisée par la hisse des drapeaux de carpe selon une ancienne histoire chinoise.